Aurélie GOSSELIN
Psychopédagogue et psychopraticienne
Diplômée en Neuropsychologie
 

Aurélie GOSSELIN, Accompagnement de l'enfant et de la famille

Aurélie GOSSELIN
Psychopédagogue et psychopraticienne
Diplômée en Neuropsychologie

7 idées de jeux pour exercer son cerveau !


Aujourd'hui, la nécessité de solliciter ses fonctions cognitives régulièrement est avérée et ne fait plus aucun doute. Heureusement, de tels exercices ne sont pas forcément rébarbatifs et peut être l'occasion d'un temps de jeu en famille

Je vous propose de retrouver, dans cet article, les jeux que j'utilise en séance et que je vous recommande pour faire travailler tous les cerveaux de la famille. Retrouvez également dans cet article des adaptations possibles pour permettre à tous de s'amuser, quel que soit le niveau de jeu. 

Sommaire

Exercer la mémoire et enrichir le vocabulaire

Renforcer l'attention et l'inhibition

Anticiper et s'adapter

Solliciter le raisonnement logique

Faire travailler son cerveau en s'amusant, c'est possible !

Il est très intéressant, notamment avec les enfants, de pratiquer la remédiation cognitive grâce à des jeux de société : outre le côté ludique, cela permet de travailler aussi bien la mémoire que l'attention, le raisonnement logique ou encore l'apprentissage de la défaite

Exercer la mémoire et enrichir le vocabulaire

En bref : La mémoire à court terme est un véritable enjeu dans les apprentissages et les stratégies de résolution de problème. Le Mémory est une bonne façon de la solliciter tout en travaillant le vocabulaire et les associations d'images. Ce travail peut se faire également en jouant au Petit Bac qui sollicite et permet d'enrichir le stock lexical des enfants.

Le Mémory, un grand classique

Le Mémory est, de très loin, mon jeu favori. Il s'agit, dans ce jeu, de reconstituer des paires de cartes initialement retournées.

En dévoilant les cartes par paires, peu à peu, il est possible de retrouver et d'assembler des cartes identiques

Ce jeu est très intéressant pour exercer la mémoire mais également pour solliciter la flexibilité, en particulier, chez les enfants car, bien souvent, les stratégies mises en place sont défaillantes : l'enfant va se concentrer sur une paire en particulier, ne prenant pas en compte les autres indices visuels qui se dévoilent au fil du jeu. 

Il est tout à fait possible de moduler les niveaux de jeux en adaptant, par exemple, le nombre de cartes et de paires à retrouver ou encore en modifiant la disposition des cartes de jeu : en ligne (plus facile) ou en vrac (plus difficile). L'enfant peut également jouer seul en essayant de reconstituer le plus grand nombre de paires le plus rapidement possible.

Le Petit Bac, pour faire réfléchir toute la famille

Le Petit Bac ou Baccalauréat se joue à deux ou à plusieurs. Les joueurs définissent plusieurs thèmes : prénoms, fruits/légumes, animaux, nature, objets, école, métiers, sports, etc. Les joueurs décident ensuite d'une lettre initiale : il faut alors trouver, pour chaque catégorie, un mot commençant par la lettre donnée, le plus rapidement possible.

Chaque mot rapporte deux points sauf si plusieurs personnes ont trouvé le même mot, auquel cas, chaque mot donné par plusieurs joueurs ne rapporte qu'un seul point.

Ce jeu permet d'exercer la mémoire mais également, à nouveau, la flexibilité puisqu'il faut être capable de s'adapter à la lettre initiale et aux différentes catégories. De nombreux enfants, lorsqu'ils y jouent, ont tendance à trouver des réponses pour la mauvaise lettre (commençant par C au lieu de A par exemple) et ne les retrouvent plus ensuite le moment venu. Ce jeu permet, par ailleurs, d'enrichir le vocabulaire des joueurs. 

Là encore, il est possible d'adapter le niveau de jeu en choisissant des catégories plus ou moins faciles, en acceptant les doublons, en laissant à l'enfant davantage de temps ou encore en demandant aux adultes ou aux joueurs les plus forts de trouver deux mots par catégories.

Renforcer l'attention et l'inhibition

En bref : Soutenir l'attention et renforcer l'inhibition sont deux leviers stratégiques de la gestion de soi, notamment dans le cas d'un trouble de l'attention. Si de tels jeux ne peuvent pas constituer un remède miracle, ils permettent un travail de renforcement intéressant et bénéfique.

Bazar Bizarre : Gare aux pièges !

Le Bazar Bizarre est un jeu à la fois drôle et facilement abordable pour les petits et les grands. Cinq objets de cinq couleurs différentes sont proposés avec les cartes. Sur chaque carte, deux objets sont dessinés selon deux alternatives possibles : 

  • dans le premier cas, les deux objets ne sont pas de la bonne couleur : il faut alors attraper l'objet dont la couleur est absente
  • dans le second cas, l'un des deux objets est de la bonne couleur : il faut alors attraper cet objet de la bonne couleur.

Le joueur ayant attrapé le bon objet gagne la carte. A la fin, le joueur ayant le plus de cartes remporte la partie. 

Ce jeu est un franc succès chez les enfants. Il permet des parties courtes et drôles. Les parties de Bazar Bizarre permettent de travailler l'attention, notamment aux détails, mais également l'inhibition, c'est-à-dire la capacité à retenir un geste impulsif pour éviter d'attraper une couleur ou un objet présent sur la carte. Ce jeu permet de réels progrès sur le plan attentionnel.

Il est difficile de moduler les niveaux de jeu pendant une partie de Bazar Bizarre. Vous pouvez, toutefois, faire en sorte que les objets soient plus proches de l'enfant donc plus facilement accessibles ou compter jusqu'à 3 ou 5 avant de regarder la carte pour lui laisser un temps d'avance. 

Le Jungle Speed : Attention aux détails !

Le Jungle Speed est un jeu ludique mais qui demande de porter une très grande attention aux détails : sur les cartes, des figures géométriques déclinées en quatre couleurs. Les cartes sont réparties entre les joueurs qui le retournent les uns après les autres. Chaque fois que deux symboles identiques apparaissent, les joueurs concernés doivent tenter d'attraper le totem au centre. Le premier qui attrape le totem se débarrasse de ses cartes à destination du perdant. Le premier joueur à s'être débarrassé de toutes ses cartes a gagné

Ce jeu, tout comme le Bazar Bizarre, exerce l'attention et l'inhibition des joueurs en les obligeant à prendre en compte certaines informations (les formes) au détriment d'autres (les couleurs). Par ailleurs, certains symboles étant particulièrement proches les uns des autres, il faut être très attentif aux détails.

Le Jungle Speed est un jeu plus difficile que le Bazar Bizarre :

les motifs sont proches les uns des autres, les couleurs ne rentrent pas en compte, il est préférable de jouer à plus de deux... Comme le Bazar Bizarre, il est possible d'accorder un temps d'avance aux enfants.  Par ailleurs, il existe plusieurs versions du jeu dont l'une qui propose une carte modifiant les contraintes : ce sont les couleurs qui provoquent les duels et non plus les symboles. 

Anticiper et s'adapter

En bref : L'anticipation, le raisonnement et la capacité d'adaptation sont particulièrement sollicités dans les jeux où les contraintes changent à chaque tour. En adaptant, si besoin, les règles du jeu, le Labyrinthe et le Uno constituent de bons moyens d'exercer sa flexibilité. 

Le Labyrinthe : Repérage et stratégie

Le Labyrinthe est un jeu de stratégie : il faut placer les cartes sur le plateau de jeu pour créer un labyrinthe. Des cartes trésors sont ensuite distribuées face cachée aux joueurs qui les retournent progressivement, au fil du jeu. En utilisant la carte mur restante pour déplacer les murs en place, les joueurs se fraient un chemin pour atteindre l'objet de la carte sur le dessus de leur paquet. Le premier joueur à avoir collecté tous les objets de son tas de cartes a gagné. A chaque tour de jeu, le labyrinthe change de configuration au fil des déplacements des uns et des autres.

Ce jeu est particulièrement intéressant pour évaluer la capacité d'adaptation et de planification de l'enfant. En fonction de la difficulté du jeu, il est en effet nécessaire de planifier ses déplacements en plusieurs étapes pour espérer atteindre le trésor. Il faut également être capable d'anticiper les modifications induites par un déplacement de cartes : lorsque vous poussez une rangée de cartes, toute la configuration du labyrinthe est bouleversée et vous vous retrouvez facilement pris au piège

Il est assez facile de moduler le niveau de jeu avec le labyrinthe si celui-ci s'avère un peu trop difficile pour l'enfant : au moment de construire le labyrinthe, vous pouvez, ainsi, choisir une configuration facile et limiter les pièges. Au fil du jeu, vous pouvez aussi proposer les adaptations suivantes : le joueur peut choisir l'ordre dans lequel il va chercher ses trésors, vous pouvez autoriser les déplacements de pion avant les déplacements de murs ou carrément autoriser à jouer sans obliger les joueurs à déplacer les murs

Le Uno : Chiffre ou couleur ?

Le Uno est un grand classique des jeux de société. Les chiffres de 0 à 9 sont déclinés en quatre couleurs (bleu, rouge, jaune, vert). Des cartes permettent de modifier le déroulé du jeu : changement de sens, +2 ou +4, joker de couleurs... Deux cartes qui se suivent doivent avoir le même chiffre ou la même couleur, l'objectif étant de se défausser, le plus vite possible, de toutes ses cartes.

Tout comme le jeu précédent, le Uno nécessite d'être capable de s'adapter au fil du jeu :

il est impossible de prévoir la carte à poser au prochain tour car elle dépend des autres joueurs (changement de couleur ou de chiffre). C'est un jeu qui propose des parties relativement courtes (contrairement au jeu précédent) et qui permet de travailler l'inhibition mais également la capacité d'adaptation sur des critères simples (chiffre et couleur) à un niveau plus accessible que le Labyrinthe

Les possibilités de moduler le niveau de jeu lors d'une partie de Uno sont assez limitées : vous pouvez simplifier le jeu en retirant les cartes changement de sens, +2 et +4 mais également en proposant de ne tenir compte que du chiffre ou que de la couleur. Enfin, vous pouvez compliquer le jeu en proposant de supprimer l'ordre de jeu : chacun pose, le plus vite possible, les cartes qu'il a en main en respectant, toujours, la dernière carte posée. 

Solliciter le raisonnement logique

En bref : Le raisonnement logique est essentiel dans la vie quotidienne et dans les apprentissages. En ce sens, le Mastermind permet, par essais-erreurs, d'exercer la capacité à prendre en compte des indices pour trouver un code mystère. 

Le Mastermind : Trouve le code secret

Le Mastermind que l'on retrouve aussi sous le nom de Code Breaking se joue à deux et propose des parties assez courtes : l'un des deux joueurs crée un code mystère à partir de pions de couleurs. Le joueur adverse essaie de deviner le code en question. A chaque coup, le premier joueur lui donne des indices grâce à des pions spécifiques : couleur absente, bonne couleur mal placée (pion blanc), bonne couleur bien placée (pion noir). 

Le Mastermind est un jeu intéressant et qui propose de faire travailler le raisonnement logique grâce à un système d'associations pions blancs/noirs-indices spécifiques. A partir des premiers essais, le joueur qui cherche le code doit être capable de prendre en compte les informations données à chaque tour de jeu pour progressivement établir le bon code. Très souvent, les enfants se concentrent sur les couleurs (bonnes ou mauvaises) et oublient de prendre en compte la position des pions, replaçant de fait de bonnes couleurs au mauvais endroit. 

Le niveau de jeu peut difficilement être modulé pour ce qui concerne le Mastermind.

En revanche, il est possible d'accompagner l'association idées-couleurs en explicitant systématiquement le raisonnement : « Est-ce qu'il y a du rouge ? Oui ? Au bon endroit ? Non ? Alors, tu mets un pion blanc au même endroit que le rouge, tu vois ? Est-ce qu'il y a du vert ? Non ? Alors, tu ne mets rien. Est-ce qu'il y a du bleu ? Oui ? Au bon endroit ? Alors, tu mets un pion noir, au même endroit que le bleu. » ou encore « Commence par replacer les couleurs qui sont au bon endroit », etc.

Je vous souhaite de très bons moments en famille ! 

Le travail et la remédiation cognitive par le jeu sont deux éléments importants des séances de psychopédagogie. Les séances individuelles avec l'enfant comportent donc toujours un temps de jeu, plus ou moins long selon l'âge et selon les objectifs visés. 

Retrouvez ci-dessous des informations sur l'accompagnement en psychopédagogie ou prenez rendez-vous. 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Newsletter

Pour ne rien manquer des nouveaux articles et des dernières actualités

Le thème du mois :
Accompagnements en psychopédagogie

Préparer son entrée au collège grâce à la psychopédagogie

Préparer un examen grâce à la psychopédagogie

Derniers articles

Psychopédagogie

Quel accompagnement en psychopédagogie ?

Qu'est-ce qu'un psychopédagogue ?

5 raisons de consulter un psychopédagogue

Quelle évolution pour la psychopédagogie en France au XXe siècle ?

Articles scientifiques

À la une

Qu'est-ce qu'un trouble spécifique des apprentissages ?

Quelles sont les fonctions cognitives ?

Pourquoi procrastinons-nous ?

Qu'est-ce que la motivation ?

Solastalgie et éco-anxiété : quand le dérèglement climatique nous rend malades

Thérapies

Qu'est-ce que la remédiation cognitive ?

Eco-anxiété : Faut-il se faire accompagner ?

Quel accompagnement en psychopédagogie ?

Vie quotidienne

7 idées de jeux pour exercer son cerveau !

3 conseils pour rester motivé(e) et cesser de procrastiner

Eco-anxiété : 5 conseils pour mieux vivre le quotidien

5 raisons de consulter un psychopédagogue

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.