Aurélie GOSSELIN
Psychopédagogue et psychopraticienne
Diplômée en Neuropsychologie
 

Aurélie GOSSELIN, Accompagnement de l'enfant et de la famille

Aurélie GOSSELIN
Psychopédagogue et psychopraticienne
Diplômée en Neuropsychologie

Eco-anxiété : Faut-il se faire accompagner ?


L'éco-anxiété, bien que méconnue et parfois prise à la légère, est un véritable trouble anxieux qui peut avoir des répercussions importantes dans le quotidien. Il est parfois difficile de savoir comment gérer cette angoisse au quotidien (retrouvez ici mes 5 conseils) et, dans ce cas, initier une psychothérapie peut sembler être une solution. Mais dans quelles conditions ? Avec qui et grâce à quelles méthodes ?

Je vous apporte quelques pistes de réponse dans cet article ! 

Sommaire

Eco-anxiété : Quand le soutien psychothérapeutique devient nécessaire

  • L'éco-anxiété : quand l'intime entre en jeu
  • Accueillir les émotions
  • Initier le passage à l'action 

Quel accompagnement pour les personnes éco-anxieuses aujourd'hui ?

  • Les différentes thérapies
  • La formation des thérapeutes
  • Une problématique d'avenir

Quel soutien psychothérapeutique pour les personnes éco-anxieuses ?

Le manque de reconnaissance dont souffre, aujourd'hui encore, l'éco-anxiété dans la société comme dans le monde médical pose la question de sa prise en charge : qu'est-ce qu'une psychothérapie peut apporter aux personnes concernées ? Vers qui se tourner pour être entendu ? Autant de questions qu'il est légitime de se poser et pour lesquelles les réponses manquent parfois de clarté.

Eco-anxiété : Quand le soutien psychothérapeutique devient nécessaire

Malgré de réels efforts et de la bonne volonté, il peut arriver que l'éco-anxiété, comme n'importe quel trouble anxieux, prenne une place trop importante dans la vie quotidienne avec des réactions qui parfois nous dépassent ou nous empêchent de vivre. 

Il devient parfois nécessaire de trouver un professionnel de santé pour retrouver un quotidien plus apaisé.

L'éco-anxiété : quand l'intime entre en jeu

L'éco-anxiété se présente avant tout comme une réaction émotionnelle à des évènements potentiellement traumatiques qui peuvent nous toucher de près et menacer nos vies, à moyen terme. Cette réaction émotionnelle est étroitement liée à nos fondements intimes, à l'attachement que nous éprouvons pour la Terre et la Nature et à la sensibilité de chacun. 

S'il est important de ne pas pathologiser l'éco-anxiété en tant que telle, il est indispensable également d'être capable, à l'échelle individuelle de comprendre les réactions qu'elle provoque chez soi pour apprendre à vivre avec et à en limiter les conséquences dans le quotidien.

Ces réponses sont propres à chacun et nécessitent donc une prise en charge adaptée si la personne éco-anxieuse ne parvient pas à cheminer seule vers une meilleure connaissance d'elle même

Dans ce cas, l'intervention d'un psychothérapeute peut amener à mettre des mots sur les symptômes et à trouver l'espace nécessaire pour les verbaliser.

Accueillir l'éco-anxiété

C'est d'ailleurs, le plus souvent, cet espace d'accueil et d'échanges qui manque aux personnes éco-anxieuses pour retrouver un peu de sérénité. 

L'espace thérapeutique permet de trouver un lieu où déposer ses maux, où trouver une reconnaissance et une écoute que le monde extérieur n'est pas toujours en mesure d'offrir. Le psychothérapeute peut alors valider le ressenti de la personne éco-anxieuse, entendre le sentiment d'injustice qu'elle peut ressentir et l'aider à accueillir les différentes émotions liées à cette angoisse environnementale

En effet, l'éco-anxiété ne suscite pas uniquement de l'angoisse chez la personne concernée. Elle peut s'accompagner d'une certaine tristesse, d'une nostalgie qu'il peut être difficile de surmonter voire d'un sentiment de deuil

Lorsqu'elle prend la forme de manifestations plus marquées (TOCS, phobies, crises d'angoisses), le soutien psychothérapeutique joue un rôle essentiel dans l'identification des facteurs de déclenchement et dans la gestion des crises

Le soutien thérapeutique est important dans le sens où il permet à la personne éco-anxieuse de ne pas se sentir seule et de l'aider à trouver les ressources pour agir.

Initier le passage à l'action

Comme nous l'avions vu dans le premier article de cette série, l'éco-anxiété a, de manière générale, une action paralysante sur celui qui en souffre, à laquelle s'ajoutent découragement et défaitisme

Le fait même d'initier un suivi en psychothérapie pour apprendre à gérer son éco-anxiété ou, tout au moins, à vivre avec, est un premier pas vers l'action. Elle permet, grâce au lien thérapeutique qui se crée entre le patient et le thérapeute, d'accompagner une prise de conscience de ce qu'il est possible de faire à l'échelle individuelle et collective

Ainsi, de plus en plus de psychothérapeutes qui s'intéressent à la question de l'éco-anxiété, développent, en parallèle des thérapies individuelles, des groupes de parole et de soutien. Ces thérapies de groupe permettent de renforcer la capacité d'écoute à l'égard des autres participants, de favoriser l'émulation et le partage et d'accroître la confiance en soi et la légitimité de ses émotions et de ses ressentis. 

Il est, donc, tout à fait légitime de ressentir le besoin de suivre une psychothérapie lorsque l'éco-anxiété devient trop envahissante ou génère des réponses émotionnelles trop difficiles à gérer seul. Malheureusement, au moment de trouver un thérapeute sensibilisé à la question, la solitude se fait parfois, à nouveau, ressentir. 

Quel accompagnement pour les personnes éco-anxieuses aujourd'hui ?

Toutes les personnes qui souffrent d'éco-anxiété le savent : trouver un psychothérapeute spécialisé n'est pas une mince affaire. Si vous faîtes la recherche sur Google, ce sont même plusieurs articles qui traitent de cette problématique qui ressortent les premiers. Alors vers qui se tourner ?

Les différentes thérapies

Il n'existe pas, aujourd'hui, de thérapie spécialisée dans la prise en charge de l'éco-anxiété. 

Les praticiens qui prennent en charge l'éco-anxiété aujourd'hui utilisent un certain nombre d'approches qui dépendent des difficultés que ressent la personne éco-anxieuse au quotidien. 

Il convient donc de s'interroger, en amont, sur les raisons qui amènent à consulter : est-ce l'apparition de phobies, de TOCS ou de crises d'angoisses ? Dans ce cas, une approche cognitivo-comportementale offre de bons outils pour réguler la fréquence et l'intensité des crises. 

Si c'est le sentiment de tristesse, de nostalgie ou de deuil qui prédomine, des approches plus centrées sur la personne, sur la psychanalytique ou l'écoute active pourront être efficaces. 

D'autres thérapies sont encore possibles, notamment l'approche EMDR pour les personnes qui auraient vécu une catastrophe environnementale traumatisante et souffriraient d'un état de stress chronique, voire post-traumatique.

Parfois, enfin, c'est la multitude des approches qui permet au patient de réaliser de réels progrès et de retrouver un quotidien plus serein.

La formation des thérapeutes

L'absence de thérapie dédiée et la multitude d'approches possibles posent la question de la formation des thérapeutes « spécialisés » dans la prise en charge de l'éco-anxiété. 

Il n'existe pas aujourd'hui de formation spécifique à l'éco-anxiété reconnue et certifiante. On peut donc considérer que les praticiens qui proposent une prise en charge de cette question bien spécifique sont sensibilisés à cette question, notamment par le biais de formations en ligne, d'ouvrages ou encore au contact de leurs patients. 

Cette absence de formation spécialisée ne remet pas en cause les compétences des praticiens qui proposent ce type de prise en charge. Elle invite simplement à faire preuve de prudence et à se renseigner à l'égard de certaines pratiques qui peuvent s'afficher comme des remèdes miracles à l'éco-anxiété mais qui n'ont aucun fondement scientifique à ce jour. 

Enfin, il est important de souligner que l'éco-anxiété est aujourd'hui prise au sérieux par de nombreux cercles de psychothérapeutes dans le monde. L'étude de cette nouvelle forme d'angoisse suscite beaucoup d'espoirs et d'attentes.

Une problématique d'avenir

Aucune étude ne permet de chiffrer précisément les personnes éco-anxieuses en France ou dans le monde mais les thérapeutes observent, ces dernières années, une demande croissante de prise en charge. 

De plus en plus, à travers le monde, des psychothérapeutes et des praticiens s'unissent pour demander que soit étudié l'impact de la crise écologique sur la santé mentale et le bien-être des populations. 

En France, des praticiens ont décidé de créer un réseau de praticiens sensibilisés à la question de l'accompagnement face à l'urgence écologique (RAFUE). Un de leur objectif est, notamment, de créer un annuaire des spécialistes de la prise en charge de l'éco-anxiété.

Si la question n'en est encore qu'à ses prémices, il semble que la prise en charge de l'éco-anxiété fera, dans les années à venir, des progrès conséquents et permettra aux personnes qui en souffrent de (re)trouver leur place dans un quotidien source d'angoisses et d'incertitudes.

Sources de l'article

Dr DESBIOLLES Alice, Faire de son éco-anxiété un moteur de changement, Poche Marabout, 2020, ISBN : 9782501176538

SAINT-JEAN Karine, Apprivoiser l'éco-anxiété, Les éditions de l'Homme, 2021, ISBN : 9782761955799

B. Stock, L'éco-anxiété racontée par les psys, france.makesens.org, 2022


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Newsletter

Pour ne rien manquer des nouveaux articles et des dernières actualités

Le thème du mois :
Accompagnements en psychopédagogie

Préparer son entrée au collège grâce à la psychopédagogie

Préparer un examen grâce à la psychopédagogie

Derniers articles

Psychopédagogie

Quel accompagnement en psychopédagogie ?

Qu'est-ce qu'un psychopédagogue ?

5 raisons de consulter un psychopédagogue

Quelle évolution pour la psychopédagogie en France au XXe siècle ?

Articles scientifiques

À la une

Qu'est-ce qu'un trouble spécifique des apprentissages ?

Quelles sont les fonctions cognitives ?

Pourquoi procrastinons-nous ?

Qu'est-ce que la motivation ?

Solastalgie et éco-anxiété : quand le dérèglement climatique nous rend malades

Thérapies

Qu'est-ce que la remédiation cognitive ?

Eco-anxiété : Faut-il se faire accompagner ?

Quel accompagnement en psychopédagogie ?

Vie quotidienne

7 idées de jeux pour exercer son cerveau !

3 conseils pour rester motivé(e) et cesser de procrastiner

Eco-anxiété : 5 conseils pour mieux vivre le quotidien

5 raisons de consulter un psychopédagogue

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.